L’affaire des prévenus putschistes mise en délibérée à la cassation

Après une longue audience débat, l’affaire des dix sept prévenus putschistes a été mise en délibéré hier lundi 19 décembre 2016. Le verdict est attendu dans un délai ne dépassant pas un mois.
A la tête des condamnés se trouve le général major Cyrille Ndayirungikiye. Celui-ci a révélé aux juges qu’il a été privé du droit de la défense lors du jugement prononcé par la Cour d’appel. Cyrille Ndayirukiye a rappelé au siège qu’il s’agit d’un procès très sensible avec des aspects politiques. Il a accusé le juge de n’avoir pas été indépendant. « Certains juges ont subi des pressions et les témoins n’ont pas été entendus », a insisté le général Ndayirukiye. Les putschistes sont également poursuivis pour destruction méchante des infrastructures publiques.
Le ministère public a voulu réagir à la défense mais le juge lui a refusé la parole. La raison avancée par le siège est que la cour suprême n’avait pas déposé une correspondance à l’avance.
Parmi les 28 présumés putschistes qui ont comparu à la cour d’appel, 11 n’ont pas interjeté appel. Certains d’entre eux ont pris le large après la décision de les acquitter, d’autres ont accepté la peine prononcée.


Publié le 20 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire