L’amendement des Accords d’Arusha, une affaire de tous

Le président du Parti pour le Redressement National « PARENA » trouve insensé certains points du rapport de la Commission Nationale de Dialogue Inter-burundais. L’un de des points du rapport est l’illimitation des mandats présidentiels. Pour Zénon Nimubona, l’amendement des Accords d’Arusha devrait être une affaire de tous les négociateurs. Il estime que vouloir illimiter les mandats du président cache mal la volonté d’amender la constitution.
Suivez Zénon Nimubona


Publié le 24 / 08 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire