L’olucome alerte : l’économie burundaise en perte de vitesse, la population paie le prix

L’observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques Olucome regrette que l’économie burundaise continue à s’enfoncer au grand dam des hautes autorités burundaises. Dans son communiqué sorti le 24 novembre courant, l’olucome souligne que l’endettement public auprès des fournisseurs des biens et services du secteur privé opérant au Burundi est de près de 700 milliards de franc bu soit environ 50 pourcent du budget général de l’Etat à nos jours.
Malgré ,le tarissement des recettes ,le gouvernement du Burundi a décidé d’accentuer la pression fiscale sur une population extrêmement pauvre en faisant passer les charges du budget général de l’Etat de 2017 à 1326 ,7 milliards contre 1260 ,6 milliards en 2016, soit une augmentation de 5 ,2 pourcent selon toujours le communiqué de l’Olucome.
La situation économique, est d’autant plus grave que le produit intérieur brut enregistre une très forte baisse depuis 2015 surtout que certaines activités économiques dont l’hôtellerie et le tourisme ont connu une baisse de leurs revenues à hauteur de 70 pourcent selon l’office burundais des recettes.
Cet observatoire regrette, qu’avec la pénurie de devises et la chute de la production , les prix des produits de 1 ère nécessité ont flambée. Selon l’olucome , la seule voie de sortie est le dialogue inclusif à l’ extérieur pour sortir le pays de la crise sociopolitique qui a débuté avec l’annonce du président Pierre Nkurunziza qu’il allait briguer le mandat controversé .
Cette organisation appelle les autorités burundaises à se ressaisir pour accepter le dialogue inclusif et ainsi regagner la confiance des bailleurs et des investisseurs« si rien n’est fait dans les meilleurs délais tout ce que les citoyens burundais ont construit pendant plus de 20 ans pourrait être détruit devant nos yeux »alerte l’Olucome.


Publié le 25 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire