L’opinion n’est ni un délit ni un crime selon l’ex-président Ndayizeye Domitien

L’ex-président Ndayize se réjouit de la libération des prisonniers d’opinions qui vient d’être opérée depuis ce lundi 23 janvier 2017 dans la mise en application de la grâce présidentielle prononcée à la fin de l’année 2016.

Néanmoins, il condamne le fait que des burundais soient arrêtés et emprisonnés pour avoir exprimé leurs opinions, alors que la loi ne l’interdit pas.

Il déplore également que cette grâce présidentielle n’ait été profitée que par des prisonniers qui n’étaient pas encore condamnés. Il demande au gouvernement de libérer aussi les prisonniers politiques déjà condamnés.

Suivez le président Ndayizeye Domitien

Clique pour écouter...

Publié le 25 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire