La CNDI n’a pas tenue en considérations les doléances des femmes

Les consultations populaires organisées par la Commission Nationale de dialogue Inter burundais sont en phase des conclusions. La plate -forme des femmes regrette que les doléances des femmes n’aient pas été considérées. Cela a été dit dans un atelier de renforcement des capacités des femmes leaders sur la consolidation de la paix et la résolution pacifique des conflits.

Marie Kinyabuku une des femmes qui a participé dans le dialogue inter burundais à Arusha dit que des femmes ont des questions spécifiques. « Ce sont elles qui subissent en premiers les conséquences de la guerre. Actuellement beaucoup de femmes sont en exil d’autres sont séparées avec leurs enfants et époux. Dans des camps des déplacés la plupart sont des femmes et vivent dans des conditions déplorable ».

C’est pourquoi dans toutes les consultations les contributions des femmes ne devraient être mises dans les oubliettes a ajouté Marie Kinyabuku. La coalition des associations qui militent pour le droit de la femme demande au médiateur Mkapa de prendre en considération la résolution 1325.Cette résolution confère à la femme le droit à la participation dans la consolidation de la paix. Marie Kinyabuku demande à toutes les parties concernées par la crise burundaise de s’asseoir ensemble afin de mettre fin aux conflits cyclique qui ont endeuillé le Burundi depuis belle lurette.


Publié le 7 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire