La SOJEPAE condamne un trafic de jeunes filles burundaises vers des pays arabes

La Solidarité pour l’Enfance et la Jeunesse, SOJEPAE s’inquiète du trafic des jeunes filles vers les pays arabes. La plupart de ces filles sont utilisées dans la prostitution et aux pires formes de travail des enfants, déplore la SOJEPAE. Les facilitateurs dans ce trafic emploient beaucoup d’argent pour tromper la vigilance des agents de sécurité explique David Ninganza, porte parole de l’association qui demande au gouvernement de conjuguer les efforts pour démanteler le réseau.
Deux personnes soupçonnées d’être derrière ce trafic auraient été arrêtées par la police
Suivez porte parole de la sojpae

Clique pour écouter...

Publié le 26 / 01 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire