La chasse aux commerçants ambulants continue en mairie de Bujumbura

L’opération a commencé au centre ville où tous les commerçants ambulants ont été chassés dont la majorité des femmes vendeuses de fruits. La chasse continue même dans différents quartiers de la capitale. La police qualifie ce commerce « d’illégal » et demande à ces commerçants d’aller se faire enregistrer à leurs administrations communales.
Les commerçants déplorent cette mesure, ils trouvent que c’est difficile de se faire enregistrer à la commune alors que vous avez un petit capital qui sert à la survie quotidienne d’une famille. Les habitants de la capitale grognent contre cette mesure « le gouvernement continue à prendre des mesures qui ne favorisent pas le petit peuple alors que les burundais croupissent dans une pauvreté extrême. » dit un habitant rencontré au centre ville.
D’autres mesures comme le refus de transporter des bagages sur les vélos et l’interdiction de la vente des vivres dans les pays voisins comme le Rwanda ont été prises. La population se lamente que le gouvernement ne cesse de prendre des mesures qui compliquent davantage la vie. Le gouvernement affirme quant à lui que ces mesures sont prises pour sécuriser et protéger la population.


Publié le 17 / 08 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire