La cour suprême a rendu public ce lundi 9 mai 2016 le verdict en appel des 28 putschistes

La cour suprême en second degré a prononcé une peine de servitude pénale à perpétuité contre quatre Généraux en tête le Général Cyrille Ndayirukiye et 20 ans d’interdiction d’exercer des fonctions publiques. Cinq autres ont été condamnés à deux ans de prison ferme. Major Ntahomereye Nicaise et Caporal Ngabirano Déo ont été acquittés. Ces condamnés devraient payer solidairement, en plus de leur peine, une somme de six milliards de francs Burundais à la partie civile selon ce verdict. La cour suprême a ordonné également l’arrestation de nouveau de cinq des sept présumés putschistes parmi ceux qui avaient été acquittés en premier degré, dont le Général de Brigade Prime Ngowenubusa et le Colonel Médecin Daradangwa Jean Bosco. Ces putschistes ont le droit à interjeter l’appel à la chambre de cassation de la cour suprême de Gitega. Ces militaires et policiers ont été arrêtés après le putsch manqué du 13 mai 2015.


Publié le 9 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire