La crise économique frappe les bars et restaurants de Bujumbura

Certains bars et restaurants n’enregistrent plus de bénéfices et travaillent à perte depuis quelques mois suite aux flambées des prix des produits premiers nécessité. Selon certains responsables des bars rencontrés au centre ville de Bujumbura, on peut passer deux jours sans clients. « Moi je vais bientôt abandonner ce commerce car je voie que je perds chaque jour, je ne fais que consommer le loyer sans enregistrer de bénéfices ».

Seuls quelques bars des quartiers peuvent avoir des clients pendant la semaine mais là aussi c’est moins nombreux. « Imaginez moi je loue une maison du bar d’à peu près un million mais je n’ai que les consommateurs le weekend, au milieu de la semaine, je ne dépasse pas 10 .Je suis entrain de consommer mon loyer inutilement ». Les raisons de diminution des clients dans les bars sont de deux ordres. D’abord les boissons de la Brarudi ont été revue à la hausse, pour d’autres, ils n’ont pas d’argent pour aller dans les bistrots.

Cette crise n’épargne pas les petits restaurants dans les quartiers de la ville de Bujumbura, « je suis entrain de consommer mon avance pour le loyer car je trouve que mon commerce n’est pas rentable depuis quelques mois » nous a déclaré un propriétaire d’un restaurant du quartier de Kanyosha. Selon les responsables de petits restaurants, il s’observe un comportement anormal des clients soit ils mangent et ils me disent qu’ils vont m’emmener de l’argent mais en vain. Pour ceux qui paient encore, ils mangent une fois par jour car les prix des denrées alimentaires ont augmenté beaucoup.


Publié le 2 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire