La justice Burundaise place 38 personnes sous mandat d’arrêt international

Le procureur général de la république du Burundi Valentin Bagorikunda a rendu publique une liste de 38 personnes qui sont impliquées dans le putsch manqué du 13 mai 2015.Dans un communiqué de presse rendu public le 02 février 2016, la justice Burundaise demande aux pays qui hébergent ces personnes de les arrêter pour les mettre à la disposition de la justice burundaise. Ces 38 personnes sont constituées des anciens militaires, de la police qui sont en dehors du pays. A côté des militaires et des policiers, la liste est faite aussi des acteurs politiques, les membres de la société civile et certains journalistes qui ne sont pas dans le pays.


Publié le 3 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire