La ligue Iteka dénombre 100 personnes tuées et 658 cas d’arrestations arbitraires le 2ème trimestre 2017

Le rapport trimestriel de la ligue des droits de l’homme Iteka dresse un bilan de 100 personnes tuées, 51 personnes portées disparues, 74 cas de tortures, 21 cas de violences sexuelles basées sur le genre et 658 cas de détentions arbitraires au courant de ce deuxième trimestre de 2017.
La ligue Iteka affirme en outre dans ce rapport que 51 personnes ont été blessées dans des attaques des hommes armés. Selon Anschaire Nikoyagize président de la ligue Iteka, les mois d’avril, mai et juin 2017 ont été aussi meurtriers que le premier trimestre de cette année.
Ce rapport précise qu’au cours du premier trimestre de cette année, cette organisation défense des droits de l’homme avait documenté 174 personnes tuées et 85 cas de tortures et plus de 135 cas d’arrestations arbitraires.
Depuis le début de la crise politico-sécuritaire au Burundi, la ligue Iteka rapporte plus de 1260 personnes déjà tuées, autours de 430 cas de personnes portées disparues, plus de 320 cas de tortues et environs 5000 personnes victimes d’arrestations arbitraires.
Cette organisation de défense des droits humains déplore en outre le verrouillage du terrain aux défenseurs par le gouvernement.


Publié le 3 / 07 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire