La ligue Iteka relève une centaine d’arrestations arbitraires dans la semaine du 02 au 08 Mai 2016

Dans un bulletin d’information que la ligue Iteka publie hebdomadairement, au moins une centaine de personnes ont été arrêtées dans la semaine du 02 au 08 mai dans les différents coins du pays. Selon ce document, au moins 80 de ces personnes sont de la zone Musaga dans le sud de la mairie de Bujumbura. Ce document mentionne également 4 personnes tuées dans cette période et dont la moitié est de cette même zone de Musaga.
Selon toujours la ligue Iteka, un officier affecté dans le service de renseignement en Mairie de Bujumbura nommé Savin Nahindavyi, est porté disparu depuis son poste d’attache le 1er mai 2016. « Selon des sources de sa famille, la victime s’était rendue à son travail pour la garde du soir et personne ne l’a plus revue. Son épouse affirme avoir été en contact au téléphone avec son mari qui était au service le jour de son enlèvement »d’après ce document rendu public ce lundi le 09 mai 2016.
Six jeunes de la zone Nyakabiga ont été également arrêtés par la police présidentielle selon toujours la ligue iteka, leurs familles n’ont aucune nouvelle depuis vendredi le 6 mai 2016. La ligue Iteka révèle également des cas d’attaques et d’assassinats dans la semaine précédente.
Face à cette situation, la ligue Iteka conseille au gouvernement de rejoindre la table des négociations et invite la communauté internationale à ne pas banaliser la situation sécuritaire au Burundi qui risque d’être explosive.


Publié le 10 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire