La pénurie des devises fait toujours couler beaucoup d’encre et de salive

Dans une réunion que le gouverneur de la banque centrale a tenue jeudi 21juillet 2016 avec les changeurs de monnaie, Ciza jean a accusé les responsables des bureaux de change d’être à l’origine de la pénurie des devises et de la dévaluation de la monnaie burundaise.
Ces changeurs sont accusés de ne pas faciliter le travail aux inspecteurs de la BRB et de percevoir beaucoup d’intérêt lors des opérations de change .Le Gouverneur de la BRB a demandé aux propriétaires des bureaux de change de respecter la réglementation en rapport avec les taux officiels de change, de les afficher et de les appliquer.
A coté des bureaux de change, il ya aussi des changeurs ambulants qui travaillent au marché noir des devises où le taux de change a énormément augmenté. Selon le gouverneur de la BRB, des mesures contres les changeurs ambulants devraient également été prises pour éviter les spéculations. La police a été interpellée pour mettre fin à ce genre de commerce.
De leur coté, les changeurs estiment que la cause de cette pénurie de devises est à chercher ailleurs. Ils rejettent la responsabilité aux autorités de la Banque de la République qui non seulement ne donnent pas facilement des devise aux changeurs mais interdisent aussi aux banques commerciales d’octroyer les devises aux operateurs économiques.
Ce mardi 19 juillet2016, le deuxième vice –président de la République joseph Butore avait réuni également les operateurs économiques en vue de trouver une solution à ce problème de devises .


Publié le 22 / 07 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire