La possession de deux cartes Sim d’une seule compagnie interdite au Burundi

Le Ministère des Finances, du Budget et de la Privatisation vient d’interdire aux abonnés la possession de deux cartes Sim d’une même compagnie.
Dans une ordonnance signée le 17 mars 2016 , l’article 1 précise qu’il est strictement interdit à tous les opérateurs de téléphonie mobile agréés au Burundi de vendre ou d’offrir plus d’une carte Sim à un seul abonné sans l’approbation de L’Agence de Régulation et de Contrôle des Télécommunications ARCT.
L’ordonnance oblige aussi les compagnies de téléphonie mobile de vérifier si les utilisateurs de cartes Sim sont leurs véritables propriétaires. Au cas contraire, l’opérateur devra bloquer la carte Sim si non il se sera exposé à une amande de cinq millions de francs burundais par cas détecté.
Cette ordonnance donne de larges pouvoirs à l’organe d’autorégulation, comme le stipule l’article 8. L’ARCT ou son partenaire est autorisé à tout moment, et sans préavis à se rendre sur les sites des opérateurs afin d’y effectuer des opérations de contrôle de toute nature.
Toute obstruction à cette inspection est passible d’une pénalité de deux cents millions de francs burundais. Pour se conformer à cette ordonnance, les opérateurs ont un délai de deux mois alors que l’ordonnance a été signée le 17 Mars 2016.


Publié le 22 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire