Le gouvernement burundais se réjouit du pas franchi dans le cadre de la protection de l’enfant

Selon une déclaration faite par le ministre des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre lors de la célébration de la journée de l’enfant africain ce vendredi le 16 juin 2017, le gouvernement a pu établir une loi qui permet à tout enfant de moins de cinq ans l’accès aux soins gratuits, à l’éducation gratuite à l’enfant qui est en section primaire.

Cette journée vient au moment où le gouvernement mène les élections dans le cadre de la mise en place d’un Forum National des Enfants du Burundi (FOREB) qui est un cadre de participation et d’expression. Le ministre Nivyabandi Martin ajoute que dans ce même domaine de protection des mineurs, deux centres de rééducation ont été mis en place dans la province de Rumonge et Ruyigi avec l’appui d’autres organisations en faveur des mineurs en conflit avec la loi.

Dans cette déclaration, le ministre des droits de l’homme s’engage à assurer le retrait de l’enfant dans la rue ainsi que les adultes mendiants en vue de procéder à leur réinsertion familiale et communauté.


Publié le 16 / 06 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire