Le CERD préoccupé par un questionnaire identifiant l’appartenance ethnique des fonctionnaires

Le comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination raciale(CERD) se dit profondément préoccupé par les fiches d’identification du ministère burundais de la fonction publique qui demandent aux fonctionnaires d’indiquer leur appartenance ethnique. La présidente du CERD indique que compte tenu du passé, ce questionnaire pourrait susciter la peur et la suspicion entre la population.

Madame Anastasia Crickley s’inquiète également de la crise politique qui perdure au Burundi. Les meurtres, les exécutions extrajudiciaires, les disparitions et les tortures, l’utilisation des discours de haine et le nombre croissant des réfugies qui fuient leur pays.
Le CERD demande au gouvernement du Burundi de rouvrir le dialogue avec le bureau des droits de l’homme de l’ONU. Dans un communiqué sorti ce mardi, le CERD demande également au Burundi de prendre des mesures nécessaires pour protéger les civils en l’occurrence l’admission immédiate d’un contingent de la police des Nations Unies pour surveiller la situation sécuritaire et de droits de l’homme au Burundi.


Publié le 30 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire