Le collectif des associations burundaises pour la CPI dépose un rapport sur les violations auprès de cette Cour

Le collectif des associations burundaises pour la Cour Pénale Internationale a déposé hier jeudi 6 octobre 2016 un rapport au bureau du procureur de la CPI. Ce rapport contient les détails des différentes violations des droits de l’homme commises au Burundi depuis le début de la crise en mai 2015 et leurs auteurs.

Les crimes commis au Burundi ont été préparés par le parti au pouvoir le Cnnd-Fdd, selon ce rapport de 21 pages. Selon toujours ce collectif, ce travail avait été recommandé par le procureur de la Cour Pénale Internationale lors d’une visite effectuée au siège de la Cour par le collectif de ces associations au mois de juin de cette année.

Selon Maitre Lambert Nigarura président de ce collectif, les associations œuvrant au Burundi devaient faire une collecte d’informations qui prouvent que ces violations sont parmi les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les crimes de génocide qui sont punis par la Cour.

Maitre Nigarura indique que ce rapport va aider le procureur de la CPI à entamer les enquêtes proprement dites qui seront suivies par l’envoi des mandats d’arrêt internationaux afin arrêter les auteurs de ces crimes.

Ce rapport sort cinq mois après l’ouverture des enquêtes préliminaires de la CPI sur les violations des droits de l’homme au Burundi par le procureur.


Publié le 7 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire