Le Conseil National de la Communication appelle les médias à donner la parole aux femmes

Le conseil national de la communication CNC estime que la femme burundaise n’est pas considérée dans la prise de la parole dans les médias burundais. Gabriel Bihumugani président adjoint du CNC déplore que dans les lois organiques du CNC la dimension genre n’est pas intégrée dans le monitoring des médias. Il précise que pour que la femme ait une parole dans les médias burundais, le CNC en collaboration avec l’association des femmes journalistes envisage d’ intégrer dans le monitoring des médias burundais la dimension genre. Gabriel Bihumugani vice- président du CNC l’a déclaré ce mardi 19 avril 2016 lors d’un atelier d’échanges et de formation sur le monitoring des médias intégrant la dimension genre organise par l’AFJO. Suivez Bihumugani Gabriel Vice - Président:

Clique pour écouter...

Publié le 19 / 04 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire