Le Japon au secours des enfants vulnérables Burundais

Dans un communiqué de presse de l’Unicef, le japon a accordé 1,33 million dollars pour venir en aide aux enfants malnutris au Burundi.
Ce financement permettra à l’UNICEF Burundi et ses partenaires d’accélérer leur aide aux enfants les plus vulnérables. Il permettra notamment de prendre en charge près de 10,000 enfants souffrant de malnutrition aigüe dans les provinces de Cankuzo, Kirundo, Makamba, Rutana et Ruyigi et d’améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour 100,000 personnes vivant dans la commune de Nyanza-Lac, province de Makamba.

Le communiqué de l’Unicef précise que les principales causes de la mortalité des enfants de moins de 5 ans sont : les causes néonatales, les infections respiratoires aiguës, les diarrhées et le paludisme. Ces maladies sont aggravées par la malnutrition chronique qui, au Burundi, touche plus de la moitié des enfants de moins de 5 ans. La malnutrition et les maladies liées à une mauvaise hygiène peuvent être évitées et l’UNICEF dispose de l’expertise pour appuyer la mise en œuvre d’interventions en ce sens.

L’UNICEF estime qu’en 2016, 50,000 enfants moins de 5 ans souffriront de malnutrition aigüe au Burundi et auront besoin d’une prise en charge adéquate. Dans ce contexte, le don considérable du Gouvernement du Japon vient renforcer les interventions critiques de l’UNICEF et de ses partenaires en faveur de la santé des enfants du Burundi.


Publié le 1 / 04 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire