Le Niger reçoit un financement du FIDA pour appuyer les petits agriculteurs familiaux dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder

Rome, le 28 juillet 2015 – Le Gouvernement de la République du Niger et le Fonds international de développement agricole des Nations Unies (FIDA) ont signé un accord pour financer le Programme de développement de l’agriculture familiale (ProDAF) dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder. Le financement comprend un prêt de 24,25 millions d’USD, un don de 24,25 millions d’USD et un autre don supplémentaire de 13 millions d’USD du Programme d’adaptation de l’agriculture paysanne (ASAP).
Le nouveau programme du Niger vise à booster la production de l’agriculture familiale, assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à accroître la résilience des ménages ruraux au changement climatique dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder. Il aidera les petits agriculteurs familiaux engagés dans des activités agro-pastorales à accroître et à diversifier la production agricole en développant les techniques de production et des systèmes d’irrigation à petite échelle. Le programme va investir dans réhabilitation ou la construction des infrastructures rurales à savoir les pistes rurales, les centres de collecte, et les logistiques du marché afin de mieux faciliter et de façon plus efficace les liens entre les zones de production et les centres de consommation.
Le coût total du programme est de 207,2 millions d’USD. Il est cofinancé par le Gouvernement du Niger avec une contribution de 33,4 millions d’USD tandis que la contribution du Fonds de l’OPEP pour le développement international sera un prêt de 6 millions d’USD et la Coopération italienne un autre prêt de 28,2 millions d’USD. Le reste du financement sera d’un don de 8 millions d’USD du Fonds pour l’environnement mondial, une contribution de 10,5 millions d’USD prove3nant des projets en cours appuyés par le FIDA dans le pays et 11,1 million d’USD venant des bénéficiaires eux-mêmes. Le FIDA va allouer ultérieurement un montant supplémentaire de 48,5 millions d’USD.
L’accord de financement a été signé le 25 juillet par Amadou Boubacar Cissé, Ministre d’État, Ministre du Plan, de l’aménagement du territoire et du développement communautaire de la République du Niger, et Kanayo F. Nwanze, Président du FIDA.
"Au Niger, l’agriculture familiale demeure la principale source de la production agricole. Elle est primordiale, non seulement pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle nationale, mais aussi comme une source de revenus pour la plupart de la population nigérienne", a déclaré Vincenzo Galastro, Chargée de programme pays pour le Niger. " Mais elle est encore vulnérable aux effets du changement climatique. Si nous voulons soutenir et améliorer la performance et le développement de l’agriculture familiale au Niger aussi bien que dans tout le Sahel, nous devons prendre des mesures pour adapter le système de production du pays au changement climatique, en profitant des opportunités croissantes offertes par les marchés locaux, nationaux et régionaux."
Le ProDAF sera exécuté sous la tutelle du Ministère de l’agriculture du Niger. On estime que plus 290 000 familles rurales vont bénéficier du programme, avec une attention particulière aux femmes et aux jeunes.
Depuis 1980, le FIDA a financé 12 projets et programmes au Niger d’un montant total de plus 515,5 millions d’USD, dont 206,9 millions d’USD proviennent de ses propres ressources ayant bénéficié directement à plus d’1 million de familles.


Publié le 29 / 07 / 2015 par Joachim

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire