Le Sénat burundais met en place une commission chargée de l’identification ethnique

Cette commission de la chambre haute du parlement est chargée de mener des enquêtes et d’identifier les ethnies de tous les fonctionnaires des structures et institutions de l’Etat. Stella Budiriganya porte-parole du président du sénat déclare que l’objectif de cette commission est de permettre au sénat de disposer des données actualisées en rapport avec la représentation ethnique telle qu’exigée par la constitution burundaise.
Dans un communiqué sorti le 17 novembre 2016, le Sénat burundais précise que le but de cette enquête est de corriger progressivement les déséquilibres ethniques et s’assurer qu’aucune région ou aucun groupe n’est exclu du bénéfice des services publics comme recommandé par la constitution. Selon Budiriganya Stella, l’administration est largement représentative de la population burundaise et doit refléter la diversité de ses composantes .La porte –parole du président du sénat d’ajouter que la représentation ethnique dans les entreprises publiques est prévu à hauteur de 60% au plus pour les hutus et 40 % au plus pour les tutsi.
Cependant, des experts en droit constitutionnel précisent que les équilibres ethniques prévus par les accords d’Arusha et la constitution burundaise concerne nt uniquement « les postes politiques , les postes publiques (exemple des directeurs généraux) à mandat et à priori les corps de défense et de sécurité ».Une certaine opinion craint que cette enquête viserait à chasser une catégorie dans les structures et institutions ethniques.
Ecoutez la porte-parole du président du sénat Budiriganya Stella

Clique pour écouter...

Publié le 18 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire