Le célébré Désiré Uwamahoro Commandant de la Brigade Anti Emeute passe une nuit au SNR

Le commandant de la brigade anti émeute major Désiré Uwamahoro a été libéré ce lundi 31 octobre 2016 à 9heures après une nuit d’emprisonnement au Service national de Renseignement (services secrets burundais).Selon une source proche de la police, il aurait été arrêté sur l’ordre de ses supérieures. Arrêté dimanche dans l’après midi, il serait accusé de complicité dans « le trafic des minerais mais d’autres sources parlent de trafic de faux dollars et un marché obscure avec deux congolais ». Selon une source proche du SNR, les deux congolais ont été également entendus. Avant de libérer Désiré Uwamahoro, des compromis auraient été faits. Major Uwamahoro aurait été appelé par quelqu’un de la documentation avant d’être gardé toute une nuit au service national de renseignement. Une autre information non encore vérifiée accuse ce gradé de la police Nationale d’avoir menacé des syriens qui sont à Bujumbura pour leur demander somme d’argent. Uwamahoro expliquerait à ces étrangers que ce sont des hauts responsables qui lui ont mandaté.
Désiré Uwamahoro a été cité dans plusieurs rapports comme auteur de gaves de violations des droits de l’homme depuis que la crise éclatait au mois d’Avril 2015.Il a été également condamné par la justice de Muramvya en 2012. Il était accusé d’avoir commis de la torture à certains citoyens de la commune Rutegama.


Publié le 31 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire