« Le dialogue inter-burundais pour amnistier les crimes commis depuis le mois d’Avril » Selon Léonce Ngendakumana

L’Alliance des Démocrates pour le Changement ADC-Ikibiri déclare qu’elle n’est pas concernée par le dialogue inter-burundais qui a été officiellement lancé mardi 19 janvier 2016. Le président de l’ADC-Ikibiri trouve que le pouvoir de Bujumbura est entrain de chercher les dossiers qu’il présentera dans le dialogue inclusif sous la médiation régionale. Pour Léonce Ngendakumana, le dialogue qui ne résout pas la crise que traverse le pays n’en est pas un. « Le dialogue inter-burundais vise à octroyer une loi d’amnistie aux autorités en place pour les crimes qui sont commis, » a-t-il ajouté. Suivez Léonce Ngendakumana président de l’ADC-IKIBIRI.

MP3 - 1.8 Mb
Clique pour écouter...

Publié le 21 / 01 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire