Le dialogue inter-burundais devrait se pencher sur des questions économiques

Le dialogue inter-burundais devrait étudier en premier lieu les questions économiques lors de la prochaine session. La fondation pour l’entrepreneuriat au Burundi se dit préoccupée par le dialogue qui ne tient pas compte des enjeux économiques. Le représentant légal de cette fondation estime que le fond de la crise burundaise est plus économique que politique. Pour Nick Pol Casimir, le refus du 3ème mandat ne justifie pas l’ampleur des protestions.
Suivez Nick Pol Casimir.

Clique pour écouter...

Publié le 3 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire