« Le discours de haine est une réalité au Burundi » d’après un sondage de Search for Common Ground Burundi.

Dans un sondage effectué par l’Ong Search for Common ground , une cinquantaine d’expressions qui traduisent un discours de haine et violences ont été publiés. Selon les mêmes sondages les discours prononcés par certains officiels contiennent des propos déshumanisant traitant l’homme comme un anima« Lessiver quelqu’un en Kirundi Kumesa , ce sont des putschistes ,les cafards ,ceux qui sont pour le mandat ,les ennemis de la paix »etc. Selon Adrien Sindayigaya coordinateur du projet à Search qui a commandité cette enquête, ce discours a un impact très négatif sur la cohésion sociale. Ces derniers jours, ce discours est très fréquent surtout avec les médias sociaux et cela risque d’attiser le feu pendant cette crise que le Burundi vit depuis le mois de mai 2015.
Suivez le coordinateur Adrien Sindayigaya qui s’exprimait après un atelier d’échanges sur le discours de haine et son impact sur la paix et la cohésion sociale

Clique pour écouter...

Publié le 25 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire