Le gouvernement du Burundi dénonce un rapport « impartial »de l’ONU

Le gouvernement du Burundi vient de sortir ce lundi 27 Février 2017 un communiqué ou il déplore la publication d’un rapport de l’ONU sur la situation du Burundi sans que son contenu lui soit officiellement signifié. Le gouvernement du Burundi indique qu’il se réjouit de la bonne collaboration qui a caractérisé le gouvernement du Burundi et les organisations des nations unies depuis les années 2000 mais regrette que ces derniers temps des lobbies qui sont contre le Burundi influencent certains rapports de l’ONU. Par ailleurs, Le gouvernement du Burundi rappel au secrétaire général de l’ONU que l’auteur du présent rapport sur le Burundi, monsieur Jamal Benomar a été récusé par le Burundi et que par conséquent il ne peut pas produire un rapport partial sur la situation au Burundi.
Quant à la référence de ce rapport au « 4ème mandat » du président de la république du Burundi, le gouvernement du Burundi indique qu’il est incompréhensible car l’accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation est entièrement respecté dans toutes les institutions du Burundi et que les allégations contraire sont de mauvaise foi. Le gouvernement du Burundi rappel qu’il est membre de l’ONU à part entière en vertu de l’article 173 du 2 juillet 1962. Il demande d’être respecté et traité en tant que tel et que la pratique de deux poids deux mesures dont est victime le Burundi devrait cesser.
Dans cette correspondance, le gouvernement du Burundi demande d’être consulté dans la désignation du remplaçant ou remplaçante de monsieur Benomar qui aura la charge de négocier l’accord de siège. Le gouvernement du Burundi termine en réaffirmant sa volonté à poursuivre la coopération avec les Nation Unies dans le respect des règles régissant les Etats membres.


Publié le 28 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire