Le journal « Le Monde » demande la libération sans condition de ses envoyés spéciaux

La direction du journal français « Le Monde » déclare avoir appris avec consternation l’arrestation des envoyés spéciaux Jean-Philippe Rémy et Philip Edward Moore. Les responsables de ce journal indiquent que les deux journalistes sont entrés au Burundi légalement, précisant qu’ils étaient respectivement entrés dans le pays le 19 et le 21 janvier 2016.
Dans un communiqué de ce vendredi 29 janvier 2016, les responsables du journal « Le Monde » précisent que « les deux journalistes étaient tous munis de visas et ne faisaient qu’exercer leur métier en rencontrant toutes les parties concernées par les tensions en cours au Burundi. »
« Ils ont été interpellés alors qu’ils rencontraient des opposants au régime Nkurunziza», précise le communiqué. Les responsables du journal « le monde » exigent leur libération immédiate.


Publié le 29 / 01 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire