Le monde célèbre ce mardi 3 mai 2016 la journée...

Le monde célèbre ce mardi 3 mai 2016 la journée mondiale de la liberté de la presse. Les journalistes burundais se sont joints aux autres journalistes du monde pour célébrer cette journée. La présidente de la Maison de la Presse burundaise Denise MUGUGU dans son allocution à l’occasion de cette fête a déploré que certains journalistes burundais fêtent cette journée alors que leurs médiums ne fonctionnent plus.

Denise MUGUGU rappelle que les médias burundais jouent un rôle important dans la consolidation de la paix. Elle interpelle les partenaires du Burundi d’appuyer dans le processus de réouverture de ces radios qui n’ont plus le droit d’émettre.

Quant au président du conseil national de la communication CNC , il se réjouit de l’amélioration des relations entre les médias burundais et le pouvoir. KARENGA Ramadhan affirme que le CNC souhaite qu’il y ait un dialogue inclusif entre le gouvernement et les responsables des médias dans le but de la réouverture des radios détruites au mois de Mai l’année dernière.

A la question de l’état d’avancement des dossiers de ces radios détruites ,Gérôme NDIKURIYO directeur général au sein du ministère de la communication précise que ce dossier se trouve aux mains de la justice et que le gouvernement ne peut pas s’ingérer dans les affaires de la justice. Toutefois, il indique que le gouvernement souhaite que ce dossier soit vidé dans les meilleurs délais afin qu’il y ait pluralisme d’information au Burundi.

La journée mondiale de la liberté de la presse est célébrée le 3 mai de chaque année et le thème de cette année est : « Accès à l’information et aux libertés fondamentales, c’est notre droit ! ». Ce pendant la population burundaise dénonce le manque de pluralisme d’information suite à la fermeture des radios privées Bonesha fm , RPA et Radio télévision renaissance .


Publié le 3 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire