Le parti PARENA qualifie de début des pourparlers, le 3ème round du dialogue d’Arusha sur le Burundi

Au retour du dialogue d’Arusha, le président du parti PARENA regrette qu’au niveau des discussions sur les véritables problèmes qui assaillent le Burundi, il n’ya eu aucune avancée. Le paquet des discussions tel que laissé après le 2ème round du dialogue n’a pas été abordé selon Zénon Nimubona. Cependant, le président du parti PARENA reconnait que le médiateur a quand même fait un pas très important au niveau de la forme.
Cet opposant au pouvoir de Bujumbura se réjouit que tout les partis politiques agrés et tous les opposants avaient été conviés aux derniers pourparlers d’Arusha. Pour Zénon Nimubona, le 3ème round des pourparlers d’Arusha est peut être un début des discussions sur les problèmes qui hantent le Burundi et qui sont à l’origine de la crise qui secoue ce pays depuis avril 2015.
Ecoutez Zénon Nimubona

Clique pour écouter...

Publié le 22 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire