Le porte parole de l’Assemblée Nationale défend son maitre, sur la négation du génocide au Rwanda par le parti CNDD-FDD

Dans un point de presse animé ce mercredi, Alexis Badian Ndayihimbaze a dit que les gens ont mal interprété le communiqué du CNDD-FDD en confondant l’honorable Pascal Nyabenda ancien numéro 1 de ce parti avec le parti lui-même. Pour ce porte parole de l’Assemblé Nationale l’honorable Pascal Nyabenda a voulu défendre l’intégrité et la souveraineté du pays. Ce communiqué vient après l’analyse de la déclaration du CNDD-FDD par le conseiller spécial pour la prévention de génocide à l’ONU. M Adam Dieng qui a condamné la déclaration du CNDD-FDD qui niait le génocide contre les Tutsi commis en 1994 au Rwanda. Le porte parole de l’Assemblée Nationale a demandé de dissocier le parti et la personnalité de l’honorable Pascal Nyabenda car Dieng a bien prononcé le nom de Nyabenda pour tirer une sonnette d’alarme contre le génocide qui pourrait surgir au Burundi après la déclaration du parti CNDD-FDD. Depuis la crise au Burundi causé par le mandat contesté de Nkurunziza, certaines autorités du Burundi ont développé des discours pour attiser la haine ethnique ce qui fait peur à la communauté internationale qui dénonce un génocide en gestation au Burundi.


Publié le 1 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire