Le président Bagaza s’est éteint à Bruxelles

Le Colonel Jean Baptiste Bagaza sénateur à vie a rendu son âme le matin de ce mercredi 04 Mai 2016 dans un hôpital à Bruxelles. Le tombeur de Michel Micombero est né le 26 août 1946 à Ruringanizo dans la commune Rutovu en province Bururi. Fils de Bicocoro et fondateur du Président PARENA, il a été président de la République de 1976 à 1987. Officier et chef d’Etat, il a pris le pouvoir le 1er novembre 1976, à l’issue d’un coup d’Etat contre Michel Micombero. Avant de prendre le pouvoir, le colonel Bagaza avait suivi des études universitaires et militaires à l’Ecole Royale militaire des Cadets de Bruxelles. Après ses études, il a travaillé comme officier supérieur de l’Etat- Major Général de l’armée burundaise où il est devenu chef d’Etat-major Général adjoint de l’armée burundaise. Sa marque dans l’histoire du Burundi ; il l’a laissée ou plutôt gravée dans l’économie, les infrastructures et l’éducation. Son volontarisme porta le taux de scolarisation primaire de 19 à 85 % entre 1976 et 1986. La majeure partie des infrastructures actuelles du Burundi datent de son régime (routes, centrales électriques, adductions d’eau, hôpitaux, centres de santé, écoles, stations de lavage du café, télécommunications, etc.). Il en est de même pour les industries et les forêts qui ont beaucoup souffert de la guerre des années 1990 et 2000. La production de café (principal produit d’exportation) a plus que quadruplé entre 1976 et 1987 grâce à une politique d’extension des plantations et de rajeunissement des plants. Jean-Baptiste Bagaza avait une très haute idée du rôle de l’épargne dans le développement économique qu’il imposa une épargne obligatoire dans le pays. Pour le développement de l’agriculture, Bagaza a instauré des sociétés rurales pour le développement (SRD). Il est le créateur de la Société sucrière de Mosso SOSUMO qui fait entrer beaucoup d’argent dans les caisses de l’Etat. Sa chute est principalement le résultat du conflit qui l’a opposé à l’ Eglise Catholique et le major Pierre Buyoya, son voisin de Rutovu a exploité la brèche.


Publié le 4 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire