Le président de l’Assemblée Nationale implore les pays arabes à voler au secours du Burundi

L’honorable Pascal Nyabenda implore les musulmans à plaider pour le Burundi auprès des pays arabes. Dans son discours à l’occasion de la prière d’Aïd el-Adha
à Gatumba, il a expliqué que les bailleurs des pays occidentaux ont tourné le dos au gouvernement burundais raison pour laquelle les musulmans pourraient aider le Burundi à mobiliser de nouveaux partenaires dans les pays arabes. En tout état de cause, selon les propos du président de l’Assemblée Nationale, les projets de développement de la population ont été abandonnés. « Allez en Arabie Saoudite et en Turquie et expliquez la situation qui prévaut au Burundi ! Ces pays sont parmi les grandes puissances, ils peuvent nous aider à construire les hôpitaux et appuyer dans d’autres projets de développement ».
Les fidèles musulmans qui étaient sur place se disent surpris par son discours. « Nous sommes de simples citoyens comment nous pouvons aller chercher de l’aide pour un pays, les arabes qui étaient dans ces cérémonies étaient des membres des associations de charité qui viennent distribuer de la viande aux musulmans démunis, ils n’ont pas été envoyé par leurs gouvernements » disent-ils.
Cet appel du président de l’Assemblée Nationale est lancé au moment où il y a quelques jours, le ministre des relations extérieures était parti en Belgique pour demander aux belges de reprendre la coopération avec le Burundi mais sans succès.


Publié le 13 / 09 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire