Le transport par moto interdit dans la commune centrale de la mairie

Depuis ce lundi 15 février 2015, les conducteurs des taxis motos n’ont pas le droit de dépasser les ponts qui relient la commune de Mukaza aux deux autres communes de la mairie. La rédaction de Bonesha fm a constaté ce mardi que les déplacements sur moto dans les zones de Buyenzi, Bwiza , Nyakabiga et Rohero ne sont plus possibles . Les propriétaires ont laissé leurs motos dans les maisons de peur d’être arrêtés par la police. Dans d’autres zones des communes Ntahangwa et Muha nos reporters ont remarqué que les motards continuent le travail dans leurs quartiers. La restriction dans le travail des motos a été prise par le maire de la ville juste après les attaques à la grenade dans différents endroits de la ville ce lundi 15 février 2015. Fréddy Mbonimpa explique que la décision est prise pour des mesures de sécurité. Les habitants de la mairie de Bujumbura qui se déplaçaient sur moto se plaignent : « La moto est un moyen de déplacement le plus rapide et le moins cher. Pour le moment je dois prendre un taxi voiture pour quitter ma commune vers une autre commune, ça va me couter très cher», déplore un jeune homme rencontré à Buyenzi . Ces habitants de Buyenzi regrettent que la décision du maire va perturber les activités quotidiennes :« Je vends des friperies à Ruvumera, je m’approvisionne au marché de Kinindo. Pour y arriver rapidement je prends une moto et cela me coûte moins cher. Je ne sais pas comment je vais me déplacer si les motos ne peuvent pas m’y emmener. »Une maman se lamente.
Un manque à gagner est enregistré également chez les propriétaires des motos : « Nous allons travailler à perte. J’ai des clients dans toutes les communes de la mairie mais je vais travailler dans une seule commune. Je vais perdre beaucoup .La somme que je gagnais par jour doit diminuer sensiblement », explique un propriétaire de moto.
Cette décision s’ajoute à celle qui avait été prise il y a quelques mois pour interdire les transports sur moto au-delà de 18Hoo pour des raisons de sécurité. Les motos sont non seulement considérées comme source d’insécurité mais aussi des principales causes de plusieurs cas d’accidents de roulage. Il y a quelques années, les motos n’accèdent pas le centre ville de Bujumbura.


Publié le 16 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire