Léonce Ngendakumana président de l’ADC : « Le dialogue est en panne »

L’Alliance des Démocrates pour le changement ADC-Ikibiri est très satisfait de la visite de 3 experts des droits de l’homme des Nations Unies qui étaient venu dernièrement à Bujumbura pour enquêter sur les crimes commis depuis le mois de mai 2015.
Léonce Ngendakumana , Président de l’ADC-Ikibiri estime que ces experts ont compris que l’état des droits de l’homme au Burundi est très critiqué. L’ADC-Ikibiri espère que les Nations Unies pourraient prendre des décisions conséquentes.
Par rapport au dialogue qui a été souligné par ces experts, Léonce Ngendakumna remarque que le dialogue est en panne car tous les chefs d’Etas africains qui supervisent ce dialogue ont un problème de mandat dans leurs pays.
Le seul espoir qui reste est le nouveau médiateur Benjamin William Mkapa, ancien président Tanzanien qui a facilité les accords d’Arusha en 2000 ;
Suivez

Clique pour écouter...

Publié le 10 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire