Chute de la production agricole suite aux aléas climatiques

Le ministre de l’agriculture et de l’élevage Deo Guide Rurema a révélé que le phénomène de changement climatique qui frappe le monde n’a pas épargné le Burundi.

Dans un entretien aux journalistes, ce ministre explique que ces aléas ont affecté la production agricole pour la saison culturale A de 2017. En moyenne, elle sera en dessous de cinquante pourcent. En provinces Karusi, Kayanza, Cibitoke, Gitega et Ruyigi la production globale oscille entre 50 et 60 pourcent. Dans celles de Cankuzo, Rumonge et Muramvya, elle varie entre 60 et 70 pourcent. A Rutana, Ngozi ,Makamba et Mwaro la production va au delà de 70 pourcent.

Selon le ministre de l’agriculture et de l’élevage, la population devrait palier à ce problème en adoptant la technique d’irrigation pour faire face à la sécheresse. Le ministre indique qu’ils sont entrain de collecter les données pour que les semences qui seront distribuées ne soient pas affectées à la consommation dans les provinces qui ont été durement touchées par la sécheresse. Le ministre interpelle les cultivateurs de se préparer à la saison culturale B qui s’annonce et leur demande de mieux gérer l’engrais qui leur sera distribué.


Publié le 8 / 02 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire