Les autorités burundaises expulsent une formatrice de l’organisation humanitaire TRIAL international

Pamela Cipizzi une des représentants de trial s’est vue son visa annulé par la police de l’air, des frontières et des étrangers PAFE. Elle a été ordonnée de quitter le Burundi dans moins de 4heures.Ce mercredi 5 octobre 2016 elle dispensait une formation à l’endroit des juristes qui a pour thème « la saisine du comité contre la torture et la commission Africaine des droits de l’homme »
Les sources sur place indiquent que cette activiste de droits de l’homme était entrain d’exposer sur le fonctionnement de la cour pénale. Tout à coup la police a fait irruption dans la salle lui intimant l’ordre d’arrêter toutes les activités. La police lui a informé qu’elle doit quitter le Burundi à 14heures sans donner plus d’informations.
Pamela Cipizzi dit que le gouvernement lui a octroyé un visa après avoir justifier le motif de son séjour à Bujumbura. Elle se dit surprise de la révocation de son visa sans lui communiquer le motif.
Philip Grant le directeur général de Trial international dit que Pamela Cipizzi est une juriste exemplaire et qu’elle a dispensé cette formation avec rigueur et le professionnalisme en suivant la méthodologie de l’organisation.


Publié le 7 / 10 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire