Les citoyens Burundais et Rwandais victimes « d’un climat malsain entre leurs pays? »

Des burundais se trouvant au Rwanda sont expulsés en grand nombre ces derniers jours. Depuis ce mercredi 8 juin 2016, environ 180 burundais se sont vus chassés du Rwanda. Les 11 premiers sont arrivés sur le territoire burundais ce mercredi et plus de 150 sont arrivés ce jeudi 9 juin 2016.
Ceux qui ont été expulsés disent que la police Rwandaise les a réveillés dans la matinée et qu’ils n’ont pas eu le temps de se préparer : « Les policiers sont venus vers 5h00 du matin. Ils nous ont exigés de faire nos valises pour retourner au Burundi », témoignent-ils.
Les autorités Rwandaises disent que les Burundais expulsés sont des sans papiers. Ce pendant, ces Burundais disent qu’ils ne comprennent pas pourquoi ils sont chassés alors que depuis des années ils se rendaient au Rwanda à la recherche du travail sans s’inquiéter. « Ils nous accusent que nous sommes des irréguliers, mais depuis des années nous allons travailler au Rwanda sans problèmes», déplorent-ils. Ils estiment que leur expulsion est liée aux relations diplomatiques tendues entre le Burundi et le Rwanda.
Des Rwandais vivant au Burundi sont aussi expulsés. Ce mercredi 8juin, 3 Rwandais qui habitaient à Cankuzo dont 2 enseignants et un commerçant ont été chassés par la police de l’air, des frontières et des étrangers PAFE. Cette dernière les considère comme des irréguliers. Avant d’être amenés à la frontière Burundo- Rwandaise de Gasenyi , ces Rwandais ont été emprisonnés pendant 5 jours dans le cachot du commissariat de police à Cankuzo et à Kirundo.
Ils disent ne pas comprendre comment ils sont considérés comme des irréguliers alors qu’ils sont fonctionnaires de l’Etat et que ce commerçant possède le numéro d’identification fiscale NIF pour exercer le commerce : « Comment est ce que nous pouvions exercer nos fonctions sans que nous ayons tous les papiers requis? », se demandent- ils.
Tous les trois sont nés et ont grandi dans la commune Kigamba de la province Cankuzo.
Pour éviter ces expulsions imprévus, le représentant des refugiés Burundais de Kigali Willy Nkurunziza appelle tous burundais réfugié au Rwanda de se munir de leur preuve d’enregistrement et pour ceux qui n’en ont pas d’effectuer une identification pour un enregistrement.
Depuis le mois de Mars 2016, plus de 1500 burundais qui vivaient au Rwanda ont été expulsés dans ces circonstances.


Publié le 10 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire