Les évêques catholiques Burundais appellent le gouvernement à dialoguer pour une paix durable

A l’occasion de la clôture de l’année liturgique au mont Sion dans la ville de Bujumbura, les évêques catholiques demandent à tous les burundais d’interroger leur conscience. Après plusieurs mois de crise, les évêques constatent une suspicion et un rejet mutuel. Monseigneur Banshimiyubusa Gervais qui a parlé au nom de tous les évêques du Burundi lance un appel vibrant à tous les protagonistes de chercher un médiateur pour trouver une solution à la crise qui secoue le pays depuis plusieurs de mois.

Les évêques appellent le gouvernement burundais à rassurer tout le monde pour garantir le retour des réfugiés se trouvant à l’extérieur du pays. Selon ce haut prélat de l’église catholique, « il faut que tout burundais fasse un examen de conscience pour ne pas condamner l’autre mais plutôt essayer de faire un effort pour arriver à la réconciliation nationale ».

Dans son discours, le président de l’Assemblée Nationale estime « qu’il y a un rapprochement entre les responsables de l’église catholique et les responsables politiques du pays ces derniers jours ». Il demande la collaboration avec l’église pour que deux choses se réalisent. Il s’agit notamment du retour des réfugiés qui sont dans les pays frontaliers pour renter dans le pays avant la fête de Noel D’après Nyabenda, le retour sera libre pour ceux qui n’ont pas de dossier à la justice burundaise
Le deuxième projet à réaliser ensemble avec l’église selon le président de l’Assemblée est « la lutte contre la pauvreté en commençant par la lutte contre le chômage ».

D’après cette haute personnalité du gouvernement du Burundi, la lutte contre la pauvreté sera conditionnée par la mobilisation de la communauté internationale mais cela dépendra de la solidarité entre tous les burundais à commencer par l’église et le gouvernement.


Publié le 21 / 11 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire