Les habitants de Bujumbura tentent des solutions à la pénurie du sucre

Le sucre est devenu presque introuvable dans la zone de Buyenzi en mairie de Bujumbura. Des parents rencontrés ce mardi disent qu’ils donnent des morceaux de patates douces à leurs enfants avant d’aller à l’école. Dans de petits restaurants le prix du thé est passé du simple au double. Des propriétaires de ces restaurants expliquent qu’il est difficile de trouver du sucre dont le prix a largement grimpé quand on parvient à le trouver.
Dans les boutiques de Bwiza et Buyenzi, il n’y a plus de beignets. Ceux qui les approvisionnaient justifient le manque de cette denrée par la pénurie du sucre. Aux marchés de Ruvumera et Jabe, le produit s’achète entre 3000 et 3500 francs.Dans les différents quartiers de la capitale Bujumbura, le sucre se vend par rationnement. Dans certaines boutiques il faut acheter un autre produit pour être servi. Les stocks de la société sucrière de Moso sont vides selon les sources à la SOSUMO. Le prix fixé par le ministère du commerce est de 1650 francs par kilo.


Publié le 31 / 05 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire