Les habitants de Mutakura reviennent petit à petit suite au coût élevé des loyers dans les quartiers relativement calmes.

Les habitants du quartier de Mutakura regagnent petit à petit leurs ménages abandonnés suite à l’insécurité qui régnait dans ce quartier. Sur la 8ème jusqu’à la 13ème avenue, des visages qui avaient pris la fuite ailleurs occupent leurs anciennes maisons. « J’ai pris le risque de revenir malgré l’insécurité, je m’étais refugié à Buyenzi avec toute ma famille, je payais 180 000 Fbu pour une petite maisonnette de deux chambres alors que j’ai ma propre maison ici. Toutes mes épargnes ont été épuisées je reviens donc dans ma maison. » Nous a révélé cet homme rencontré à la 9 ème avenue assis devant sa maison.
Pour un autre rencontré à la 10 ème avenue, il dit: « Moi j’étais séparé de ma femme et mes enfants et je me suis retrouvé dans l’incapacité de gérer deux ménages avec la cherté de la vie. C’est pourquoi malgré l’insécurité je reviens. »
Avec l’insécurité qui a touché plusieurs quartiers de la ville de Bujumbura, les propriétaires des maisons dans les quartiers calmes en ont profité pour revoir à la hausse les coûts des loyers.


Publié le 11 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire