Les lauréats de la 3e année en TIC obligés de quitter le campus kiriri par la police

Les étudiants de l’Université du Burundi qui terminent le baccalauréat III en TIC (Technique de l’Information et de la Communication), s’apprêtaient à commencer le master. Les éléments de la police GMIR (Groupement Mobile d’Intervention Rapide), accompagnés d’un employé de la Régie des œuvres Universitaire ont fouillés certaines chambres des étudiants finalistes du premier cycle en TIC. Après échanges avec le chef de ces éléments de la police, un travailleur de la Régie des œuvres universitaires avec le représentant des étudiants, ils se sont convenus que les étudiants remettent les chambres ce mardi le 29 mars 2016 et quitter le campus. Ces éléments de la police y ont passé à peu près 30 minutes. Selon une source au campus kiriri, une réunion présidée par le ministre de l’Education Janvière Ndirahisha s’est tenue ce vendredi. Le ministre Ndirahisha a bien précisé que : « Les étudiants du Bac III en TIC doivent attendre d’autres étudiants qui sont entrain de terminer les Baccalauréats pour commencer le master ».Un étudiant contacté crie à « l’injustice ». Selon lui, les étudiants d’autres facultés et instituts qui sont à la fin du baccalauréat sont régis par le règlement de 2012 et qu’eux sont régis par celui de 2009.Ces lauréats de la 3e année en TIC implore le tout puissant car ils sont désespérés.


Publié le 28 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire