Les postes téléviseurs non numériques restent nombreux au Burundi

A quelques jours du passage à le numérique de la télévision au Burundi, le marché des postes téléviseurs restent inondé par les anciens postes. Dans les différents magasins visités au centre ville de Bujumbura, sur 10 postes étalés deux seulement étaient numériques.

Pour accéder aux images, il faudra chercher un décodeur pour entrer dans le système numérique. Pour d’autres postes numériques, certaines chaînes sont intégrées. Les téléspectateurs n’auront pas besoin de décodeur.

La migration vers le numérique pose déjà un problème car le coût des téléviseurs est élevé vu le pouvoir d’achat des citoyens burundais. Une petite télévision numérique est vendue entre 450 milles et 600 milles francs bu. Les simples décodeurs sont estimés à 9 milles francs bu tandis que d’autres qui sont équipés d’antennes paraboliques coutent 76 milles francs bu.

La population burundaise s’inquiète déjà du nouveau système. « Nous n’avons pas de moyens suffisants pour nous procurer de ces décodeurs, ce système numérique risque de nous priver du droit à l’information télévisée » s’indigne un jeune homme rencontré à l’avenue de la mission.


Publié le 14 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire