Ligue Iteka: au moins cinq personnes tuées la semaine du 2 au 8 janvier 2017

Le rapport hebdomadaire numéro 40 sorti par la Ligue Iteka indique qu’au cours de la période couverte (du 2 au 8 janvier 2017), des violations des droits de l’homme ont été enregistrées. Au moins cinq personnes ont été tuées, trois portées disparues et 80 personnes arrêtées arbitrairement par la police burundaise en collaboration avec des jeunes Imbonerakure selon ce rapport.

Ce bulletin invoque un état d’intolérance politique aux conséquences graves dans le pays. Il relève notamment des cas d’arrestations arbitraires et de disparitions forcées des opposants politiques et des citoyens des communes contestataires du 3eme mandat.

Selon ce document, au moins neuf cadavres ont été enregistrés par la Ligue Iteka au cours de cette période couverte par ce bulletin; il revient aussi sur le droit à la sécurité alimentaire qui est aggravé par des mesures de montée des taxes sur tous les produits de première nécessite dans l’objectif de combler le budget général de fonctionnement des institutions au détriment de la survie alimentaire de la population burundaise déjà précaire.

Dans ce rapport hebdomadaire, la Ligue Iteka émet des recommandations qui sont dirigées à l’ endroit de différents partenaires susceptibles d’influer pour le changement de la situation précaire des droits de l’homme dans le pays.


Publié le 10 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire