Ligue Iteka : des violations des droits de l’Homme sont signalées la semaine du 5 au 11 décembre

Dans son bulletin hebdomadaire numéro 36, la Ligue Iteka a inventorié trois cas des personnes tuées, 1 torturée, 10 portées disparues et au moins 165 ont été arrêtées arbitrairement par la police burundaise en collaboration avec des jeunes Imbonerakure affiliés au parti CNDD-FDD au pouvoir.

La plupart des victimes sont des opposants politiques du CNDD, FNL d’Agathon Rwasa et du MSD. La Ligue Iteka évoque un état d’intolérance politique dépassant les limites de l’inacceptable.

Cette ligue revient également, dans son bulletin, sur des faits de violation du droit à une justice équitable et sur le droit à la sécurité alimentaire qui est menacée au Burundi.

Des taxes abusives, des contributions forcées au profit du parti au pouvoir et des institutions de l’Etat. Des détournements des aides aggravent la situation socio-économique des ménages burundais. Les cas des conducteurs des taxi-vélo et des aides en province Kirundo détournées sont signalés.

Les violences basées sur le genre et les violences sexuelles sont le lot quotidien des femmes burundaises regrette la ligue Iteka. Le cas le plus frappant est celui de la province Cibitoke ou deux jeunes filles ont été violées.


Publié le 13 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire