MAHAMA : les responsables de ce camp mettent une croix à la Bière locale

La consommation des boissons locales à base de bananes et du sorgho a été interdite dans le camp de réfugiés Burundais de Mahama au Rwanda.la mesure concerne surtout les réfugiés Burundais vivant dans le village six de ce camp.

Ces boissons sont interdites à l’intérieur de ce camp par les agents de l’ordre dans ce camp.Ils affirment que leur consommation est souvent source du désordre. Certains consommateurs se battent, insultent les autorités du camp.

Jean Bosco Kwibishatse un des habitants de ce camp déplore l’insalubrité aux alentours des tantes.

Des gens qui consomment ces boissons se soulagent devant les lieux d’habitation. Une odeur nauséabonde se dégage dans ce village. Les réfugiés craignent d’attraper les maladies des mains sales.

Les autorités du camp ont commencé à verser ces boissons pour mettre en application cette mesure. Les consommateurs quant à eux expliquent qu’il s boivent ces boissons locales puisqu’ils n’ont pas de moyens pour s’acheter de la bière brassée.

Les vendeurs de ces boissons s’inquiètent de leur avenir, ils affirment que ces boissons constituent pour eux une source de revenus, certains disent qu’ils vont continuer à les vendre clandestinement.


Publié le 23 / 06 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire