MAKAMBA : Affaire de 25 personnes arrêtées devant le tribunal dimanche

Le procès a eu lieu ce dimanche 11 décembre 2016 au tribunal de grande instance de MAKAMBA. Ces 25 personnes sont accusées d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État et déstabilisation des institutions. L’affaire a été entendue le jour férié de dimanche car qualifié de fragrance par le juge de Makamba.
De lourdes peines pèsent sur ces personnes.La préparation d’un vol armé avec munitions au camp de brigade de Kayogoro. Pour y parvenir, les présumés avaient des objets de destruction comme pioches, pinces et essence saisi selon le procureur de la République à Makamba.
Interrogé, le procureur ne justifie pas le lien entre ces objets et les personnes arrêtées car ces objets ont été trouvé selon lui dans une Maison inhabitée à Kayogoro alors que la plus part de ces personnes ont été arrêtées dans des bistrots où à leurs domiciles.

Un deuxième élément considéré comme preuve, selon le parquet, serait une liste d’appel de ces présumés rebelles, liste qui a facilité l’arrestation de plusieurs d’entre eux.
Cette liste est rejetée par les accusés car les noms qui y étaient sont différents de ceux des personnes arrêtées. Les personnes arrêtées parlent d’un montage vu que les noms de la liste ne concordent pas avec ceux accusés dans ce procès.
L’autre élément de preuve avancé par le parquet est « médicaments saisis chez un infirmier du centre de santé de Buheka considéré de logistique médical des rebelles » .Un point de vu rejeté par l’infirmier accusé. Le parquet parle de bandes armés affiliées aux mouvement FOREBU, RED TABARA et Jeunesse patriotes démocrate du cndd de Léonard Nyangoma .

Tous les présumés sont des anciens démobilisés du mouvement cndd de Nyangoma et anciens de l’armée burundaise. Selon des informations en provenance de Makamba , le verdict serait tombé ce lundi.


Publié le 12 / 12 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire