Mahwa : un jeune tombé sous les balles des policiers de l’ISABU

Valentin Aboyitungiye est mort sur le champ le soir de ce mercredi 4 janvier 2017.
Ndayimbaze Vianney quant à lui a été gravement blessé il a été évacué à l’hôpital de Matana pour des soins d’urgence.

Ces deux personnes sont tombées sous des balles des policiers de la station nationale de recherche zootechnique de l’Isabu Mahwa. A l’origine un différend a opposé la population des collines Gahanda et Mutsibo de la commune songa et les policiers de cette station.

Ces policiers venaient d’attraper trois vaches appartenant à la population environnante. Selon le directeur de la station de l’isabu Mahwa, ces vaches étaient en train de brouter dans un périmètre de cette station. Aloys Nijimbere déclare que les policiers ont tirés à balles réelle contre des personnes qui tentaient de les désarmer. Il déplore que ces affrontements aient fait des victimes parmi la population. Deux vaches sur les trois qui avaient été saisies par les policiers ont été récupérées par leurs propriétaires.

Ce responsable de la station de l’ISABU Mahwa affirme que ces vaches des particuliers y laissent des maladies qui peuvent contaminer le troupeau de la ferme de cette station. La ferme de l’ISABU Mahwa dispose pour le moment plus 200vaches de races modernes dont des freesons et des races d’origines belges.
La station nationale de recherche zootechnique de l’ISABU Mahwa se trouve à la croisée des chemins entre les communes Songa,Matana ,Rutovu dans la province Bururi au sud du pays et la Commune Ryansoro de la commune Gitega au centre du Burundi.

La population de cette localité accuse les autorités de cette station d’être brutales, elle affirme que des amendes contre ces éleveurs auraient suffit au lieu de faire recours à la force.


Publié le 5 / 01 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire