Makamba : Des directeurs obligent les enseignants à adhérer dans leurs syndicats

Les enseignants en province Makamba accusent les directeurs de les obliger à adhérer dans les syndicats SYPESBU syndicat du personnel du secondaire du Burundi et SEPEBU syndicat des enseignants du primaire du Burundi alors qu’ils sont déjà membres des autres syndicats. Selon ces enseignants, ces deux syndicats sont dirigés par les directeurs qui usent de leur autorité pour les enregistrer par force dans leurs syndicats « ils enregistrent nos numéros matricules dans la fonction publique comme membre de SYPESBU et SEPEBU alors que nous sommes déjà dans les autres syndicats comme CONAPES, STEB et SLEB »révèle un enseignant à Makamba. Ils disent également que des cotisations imposées sont retirées à la source de leur salaire « Une somme variant entre 500 et 3500 franc bu est retirée sur notre salaire. Même si on réclame on n’a pas de réponse », ajoute-t il . Le président du syndicat CONAPES à Makamba affirme qu’il a lui-même était contraint d’adhérer dans le SYPESBU « C’est déplorable, l’adhésion à un syndicat doit être libre. », conclut-il .
Notre rédaction est toujours à la recherche d’une réaction du directeur provincial de l’enseignement.


Publié le 1 / 02 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire