Makamba : Les habitants réclament un dialogue inclusif pour mettre fin à la crise au Burundi

Certains habitants de la province Makamba disent être inquiets de l’avenir du Burundi en ce qui concerne la paix et la sécurité .Cette population du sud du pays avoue être déçue des résultats des consultations entre le gouvernement et différentes délégations de la communauté internationale. Ils font allusion aux récentes visites au Burundi du secrétaire général des nations unis et de la mission de haut niveau de l’UA Union Africaine : « Ces visites n’aboutissent à rien. La situation reste la même. Nous voyons aucun changement sur terrain, des violences continuent », déplore un habitant.
La plupart d’entre eux estiment que le pouvoir de Bujumbura n’a pas la volonté de vider la question politico sécuritaire observé dans le pays : « Ce sont les autorités en place qui devraient prendre le devant dans la recherche de la paix, mais compte tenu des déclarations du gouvernement qui s’en prennent à l’opposition et à la communauté internationale notre pays est loin de sortir de cette crise », critiques d’un professeur au Lycée Makamba.
Les habitants de la province Makamba déplorent également l’organisation du dialogue inter burundais mis en place par la commission nationale du dialogue inter Burundais sans inclure les autres. « Seuls les membres du parti au pouvoir s’expriment dans ce dialogue inter Burundais. Ceux de l’opposition ne peuvent pas même accéder à la salle des assises craignant pour leur sécurité », regrettent certaines personnes rencontrées au chef lieu de la province Makamba. Ils affirment que le dialogue inclusif est la seule voie de sortie à cette crise. Ces habitants demandent au gouvernement Burundais de faire tout pour que la paix règne encore dans le pays.


Publié le 2 / 03 / 2016 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire