Makamba : des femmes victimes d’expulsion demandent d’être remises dans leurs droits

Niyonsaba Désidérata, une de ces femmes chassées de son ménage par le chef de zone Bigina réclame d’être réintégrée dans ses biens deux mois après son expulsion.

Cette mère de deux enfants dénonce une décision injuste et illégale prise par ce chef de zone accompagné des jeunes imbonerakure. « Ils ont refusé que je parte avec mes enfants qui étaient à l’école ce jour là et je n’ai pas le temps de récolter mes champs. » a-t-elle fait savoir à notre correspondant les larmes aux yeux.

Elle indique en outre qu’elle n’a plus des nouvelles de ses enfants depuis bientôt deux mois et demande que justice soit faite pour sa famille .La police de Makamba fait savoir que le chef de zone n’a pas les prérogatives de prendre une telle décision. Elle interpelle à la victime de saisir les autorités administratives de la province Makamba pour qu’elles soient remises dans leurs droits.

Ces femmes expulsées étaient accusées de prostitution par le chef de zone Bigina commune Kayogoro province Makamba au sud du pays.


Publié le 17 / 08 / 2017 par

Vos Commentaires

Donnez votre commentaire sur cet article!

Attention : votre commentaire n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un l'équipe éditoriale de Bonesha FM.

Votre Nom
Votre Email
Votre Commentaire